Ce qu’il faut savoir sur le mariage traditionnel chinois

mariage traditionnel

Le mariage traditionnel chinois est très important aux yeux des jeunes générations. Dans les temps anciens, de nombreuses pratiques et rituels ont été organisés durant la festivité. Face aux diverses contraintes de la vie, les traditions ont été réduites au fil du temps. Néanmoins, ces traditions sont très estimées et considérées comme des éléments essentiels au mariage chinois. En règle générale, le mariage traditionnel chinois dure deux jours. Au premier jour, les jeunes mariés font la fête chacun de leurs côtés. La journée est presque identique à celle d’un enterrement de vie de jeune fille. La festivité ne comptait que des familles proches, entourées de quelques amis et collègues. L’ambiance se trouve autour d’un repas purement convivial. Il se doit à chaque invité d’acclamer le futur marié au fameux souhait « gān bēi ! ». De son côté, l’hôte a l’obligation d’animer l’ambiance et de servir le thé en permanence. Au deuxième jour, le marié vient chercher la mariée chez elle. La mariée est enfermée dans sa chambre. Mais avant d’obtenir la main de sa bien-aimée, le marié va relever un certain nombre de défis pour pouvoir accéder à la chambre. Il peut affronter l’épreuve toute seule ou avec ses amis. L’étape le plus excitante incite le groupe à manger des cuillerées de wasabi, un piment très fort. Et avant d’arriver dans la chambre de la mariée, les participants devront donner le « kāi mén hóng bāo ». C’est un sac rouge qui contient une somme d’argent dédiée principalement aux demoiselles d’honneur.

Le « hongbao » comme symbole de la culture chinoise

Les cadeaux du futur marié symbolisent la prospérité et la chance. Ces cadeaux peuvent être des articles décoratifs ou de succulents repas comme le porc rôti ou un gâteau de mariage. Pour le mariage traditionnel chinois, les offrandes ne sont pas seulement dédiées à la mariée, mais à ses parents également. En plus des cadeaux, le marié offre à la famille de la mariée le fameux « hongbao ». C’est un paiement effectué par le marié et sa famille aux parents de la mariée. La tradition se doit que le paiement se fait dans une enveloppe rouge. Dès réception des cadeaux, les parents de la mariée acceptent formellement la proposition et acceptent de laisser leur fille aux soins de l’époux. En retour, la famille de la mariée donne des cadeaux en guise de respect et d’unification entre les deux familles.

Les traditions incontournables pour une vie de couple sereine

Les futurs mariés doivent toujours consulter un moine chinois, une diseuse de bonne aventure ou un calendrier chinois pour s’assurer que le mariage tombe sous une bonne date. Dans le mariage traditionnel chinois, il est important d’avoir l’accord des sages et ainées, car c’est une étape importante pour futurs mariés. Le marié doit donner ses cadeaux de fiançailles à trois mois avant le mariage. Cette cérémonie de fiançailles sert de proposition officielle demandée aux parents de la mariée. À quelques jours avant le mariage, la chambre de la mariée sera habitée par un homme fortuné. Au jour du mariage, une femme très fortunée va couvrir le lit avec du linge neuf rouge et une assiette de longanes séchés. Elle va aussi placer des « honbao » auprès des oreillers pour symboliser la richesse. Une fois que le lit de la mariée a été installé, personne n’est autorisé à s’asseoir ou à y dormir jusqu’à la fin du mariage.

Pour le côté vestimentaire, la mariée portera la «qún guà », une élégante robe rouge. Le rouge est considéré comme une couleur propice en chinois. Il est donc courant que les femmes mariées chinoises la portent à un moment donné dans leur cérémonie afin de porter chance à leur mariage. Pour le mariage traditionnel chinois, cette robe est brodée d’un dragon et d’un phénix. Le dragon représente le mâle et le phénix la femelle. Avoir les motifs côte à côte sur la robe signifie l’équilibre serein pour les nouveaux mariés.

Laisser un commentaire