Aller au Cambodge, comment et pourquoi ?

cambodge

Au Cambodge, les mondes anciens et modernes se rencontrent pour créer une aventure authentique. Avant d’aller dans ce pays majestueux, voici ce que vous devez savoir.

Utiles pour atteindre le Cambodge

Pour aller au Cambodge, vous aurez besoin d’un visa de tourisme. Sa validité est de un mois et il ne peut être renouvelé qu’une seule fois. Les visas de tourisme sont délivrés dans les aéroports et ambassades. Demander son visa à l’avance permet d’échapper aux frais supplémentaires non réglementaires qui sont appliqués dans certains postes-frontières terrestres. Les meilleurs moments pour voyager vers le Cambodge sont les mois d’avril et mai où il fait sec et chaud. Le décalage horaire entre France et Cambodge est de 6 heures en hiver et de 5 heures en été.

Le Cambodge : un empire de temples

Le Cambodge contemporain est l’État successeur du puissant empire Khmer, qui, pendant la période angkorienne, a gouverné une grande partie de ce qui est maintenant le Laos, la Thaïlande et le Vietnam. Les vestiges de cet empire sont visibles dans les temples légendaires d’Angkor, monuments d’une ampleur et d’une grandeur inégalées en Asie du Sud-Est. Une bonne raison de visiter le Cambodge est Angkor Vat, expression ultime du génie khmer.

La scène urbaine cambodgienne

Ses zones urbaines peuvent surprendre par leur sophistication. Capitale chaotique mais charismatique, Phnom Penh est une ville revitalisée méritant des applaudissements pour son cadre somptueux au bord d’une rivière, sa renaissance culturelle et ses restaurants de renommée mondiale. La deuxième ville de Siem Reap, avec ses cafés cosmopolites et sa vie nocturne diversifiée, est une destination de choix à l’instar des temples emblématiques à proximité. Et Battambang en plein essor, qui rappelle Siem Reap avant l’avènement du tourisme de masse, séduit par l’architecture française gracieuse et par une scène artistique contemporaine florissante.

La vie rurale au Cambodge

Découvrez le rythme de la vie rurale et les paysages de rizières éblouissantes et de palmiers à sucre dans la campagne cambodgienne. La côte sud est bordée d’îles tropicales parsemées de villages de pêcheurs occasionnels. Le puissant fleuve Mékong traverse le pays et abrite certains des derniers dauphins d’eau douce de la région. Le nord-est est un monde à part entière, ses paysages sauvages et montagneux abritent des minorités ethniques cambodgiennes et une abondance d’attractions naturelles.

L’esprit cambodgien

Bien qu’il ait la huitième merveille du monde en son sein, le véritable trésor du Cambodge est son peuple. Grâce à un esprit indestructible et à un optimisme contagieux, les Khmers ont triomphé de leurs années d’effusion de sang, de pauvreté et d’instabilité politique. Aucun visiteur ne s’en va sans une mesure d’admiration et d’affection pour les habitants de ce royaume énigmatique.

Laisser un commentaire